Commentaires sur le livre

le 08 mars 2014 par admin

 

 

Commentaire relevés sur amazon.fr

remarquable reconstitution historique

Philippe Duhamel a réalisé un époustouflant travail de reconstitution historique concernant les évènements dramatiques de la première guerre mondiale dans le nord de la France, concernant notamment l’apport et les pertes des troupes britanniques dont les diggers australiens.

 


 

« Australia For Ever »

« Australian for ever » est le message que l’on retrouvait souvent sur les affiches de recrutement australiennes puis sur les cartes postales. « Australie pour toujours » a été pour beaucoup de jeunes australiens synonyme de non-retour au pays.
Ce livre document-roman « vrai » a été écrit par un habitant de cette région qui veut se souvenir de cette bataille si peu connue en France.
Par contre en Australie : Gallipoli , Pozières, Bapaume et Bullecourt sont des lieux sanglants de mémoire et représentent la participation australienne et son massacre durant la Grande Guerre.
Livre qui mélange des personnages réels et imaginaires qui évoluent cependant dans des situations bien réelles, écrit en 2003, on ne peut accuser l’auteur de participer à cette « offensive » de livres sur la GG, commémoration du centenaire oblige !
Les deux batailles pour faire tomber Bullecourt- dont le peu de Français restants ont été évacués par les Allemands- et qui fait partie intégrante de la
ligne Hindenburg- ligne de repli très bien défendue par ceux-ci. Première bataille : 11 avril 1917 échec total, seconde : 3 mai 1917 semi réussite.
Bilan humain : pertes britanniques et australiennes 14 000 hommes. Avec un rapport de pertes nettement supérieur pour les Australiens qui sous les
directives d’un chef anglais – général Hubert Gough-sont traités comme du bétail malgré les refus et les dénégations des plans d’attaque anglais
soulevés par officiers australiens mais qui sous la pression durent obéir aux ordres.


Autres commentaires

| Posté dans Opus 7 : Les batailles de Bullecourt en 1917

Comments are closed.