1989, Gendarme en Mauritanie de Harouna Ly

le 20 juin 2009 par admin

J’ai lu ce livre d’un seul trait, comme lorsqu’on boit un bon verre de lait d’un seul coup. Cela vient avant tout du style de l’auteur à la fois léger et captivant. Je ne peux être qu’admiratif devant la langue française moderne que manipule cet auteur mauritanien avec autant de dextérité. Tout Français qui ne connaît la Mauritanie que de loin par le film  » Fort Saganne  » ou quelques reportages à la télé, souvent à l’occasion du Paris-Dakar, ou encore à l’occasion d’autres reportages sur les bibliothèques ensablées de Chinguetti, s’imagine que l’image de ce pays se réduit à une étendue de sable, où ne vivent que quelques chèvres et où il ne se passe rien. Harouna Ly, grand journaliste, lui apporte la démonstration du contraire sur un plateau grâce à un éclairage particulier sur les éternels conflits ethniques et les luttes de pouvoir rendant encore plus compliquée la vie des habitants déjà peu favorisée par le climat. L’Afrique a longtemps accusé le colonialisme d’autoritarisme et d’arbitraire (je ne veux pas défendre le colonialisme), mais elle souffre encore maintenant de trop d’arbitraire et de pas assez d’autorité. Tout l’art de l’auteur est de ne jamais ennuyer le lecteur avec des problèmes graves. La complotite relatée régulièrement ces dernières années dans Le Monde apparaît cette fois colorée comme dans un film. L’auteur nous apparaît autant comme un joyeux drille qu’une personne d’une très grande moralité. Son dernier livre 1989 Gendarme en Mauritanie mérite un immense succès.

Philippe DUHAMEL, écrivain français
www.philippeduhamel.fr

| Posté dans Critiques

Comments are closed.